AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CREEDMORE STORY

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
al swearengen
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 67
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 04/12/2016

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mar 6 Nov 2018 - 10:44

Trouver le "sweet spot" sur le canon

Le "sweet spot"est l'endroit qui génère le maximum de puissance avec le moins de vibrations lorsqu'il frappe un autre objet.
C'est un terme employé par les fabricants de raquettes de tennis de batte de base ball, de club de glolf...
NdT:
"La pression (donc la poussée) des gaz derrière l'ogive n'est pas linéaire, elle obéit à la mécanique des fluides (noeuds et ventres). La propagation de l'ogive dans le canon se fait par à coups.
On peut en faire l'expérience:
Prenez un tube de plastique transparent, insérez en force une pomme de terre, appliquez une pression constante, elle avance, ralentie, avance de nouveau etc, plusieurs fois sur la longueur (noeuds, ventres).
Ce phénomène produit une vibration dans le canon pendant le trajet de l'ogive.
L'endroit où s'appui le canon sur le cross stick peut contrarier cette vibration.
Pour trouver le "sweet spot" ou pour nous le "dead spot":
Collez une marque numérotée tous les 5 cm le long du canon où vous positionnerez le cross stick. Tirez 5 cartouches par spot, nettoyez entre chaque série ou entre chaque tir. Comparez les groupements.
Collez une marque de la même façon mais entre celles de la précédente série, recommencez et comparez les résultats.
Le meilleur groupement vous donnera votre "sweet spot", c'est à dire l'endroit où vous poserez le canon sur le cross stick qui vous donnera le meilleur groupement, pour la poudre que vous avez utilisée, la charge, l'ogive, le graissage..." Bon courage...

Al+
Revenir en haut Aller en bas
Redneck Mike
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 1631
Age : 63
Localisation : Cuers Var France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mar 6 Nov 2018 - 14:47

Salut Al,

un truc que j'aimerais savoir et donc une question aux spéciologues ?

quelle était la procédure courante en matière d'essais avant les tirs ???

je pense que le système : j'en tire 13 ou 15 et j'en garde 10 est récent et issu des "Armes Anciennes" mais il semble que "TOUS LES COUPS COMPTAIENT" à l'époque.

Si tu as des sources sur ce point ?

traineau
Revenir en haut Aller en bas
al swearengen
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 67
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 04/12/2016

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mer 7 Nov 2018 - 16:16

Nettoyage du canon pendant le match:

Pour ma part j'en reste au principe le plus répandu du nettoyage après chaque tir (n'oublions pas qu'on est en poudre noire). Je tiens cette habitude de celui qui m'a vendu mon Rolling Block et qui scorait régulièrement à 600m.
Après chaque tir je présente un tube de plastique du diamètre de la chambre pour souffler dans le cul du canon, à la suite de quoi je passe un patch sec.
D'autres, comme on peut le voir sur la vidéo, passent un patch humide (eau +?, j'en sais rien) puis un patch sec.
De toutes les façons il faut de l'eau, et la raison en est la suivante:
Dès après le tir des résidus de poudre noire se cristallisent et durcissent à la chaleur du canon.
L'haleine du tireur ou l'humidité du patch neutralisent ces sels, évacuées par la patch sec.
Pour moi ça marche (résultats sur cibles, les seuls qui comptent)

L'avis de l'auteur sur le site BPCR est différent, aussi je reprend la traduction:
"J'étais bien alerté des résultats désastreux que pouvait occasionner le nettoyage du canon chaud pendant un match, pour éviter les impacts"aléatoires".
J'ai appris cette leçon de la manière la plus hard au 2004 NRA Régional Long Range BPC à camp Perry. J'avais partiellement nettoyé mon canon après mes huit premiers tirs à 1000 yards, dans l'espoir de maintenir la précision pour les sept restants. Mon premier tir après nettoyage s'est soldé par un miss. Cela avait changé le point l'impact et envoyé siffler la balle au dessus de la cible. Ce miss m'a coûté dix points et l'opportunité de finir dans les trois premiers."

On peut noter tout de même que l'auteur n'a pas l'habitude de nettoyer après chaque tir et que la méthode de graissage (greace cookies, lubrification de l'ogive) influe sur cette nécessité.
Et puis s'est toujours sympa d'entendre rigoler les copains quand on souffle dans le canon, du genre:
"Et bien là, faut pas se gourer de sens"
Revenir en haut Aller en bas
al swearengen
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 67
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 04/12/2016

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mer 7 Nov 2018 - 16:21

ORGANISATION DU RANGE:

Comme je l"ai déjà mentionné à propos du concours, il y a plusieures manières d'organiser un range, qui ont leurs propes règles et procédures. Avant de se rendre sur un match il est toujours opportun de se renseigner auprès de l'organisateur.
Celà prendrait trop de place d'entrer dans les détails de différents matchs, je préfère vous dire de quelles manières se sont déroulées les Long Range BPCR auxquels j'ai participé. L'épreuve, sponsorisée deux fois par an par Badger Barreh, se déroule au Winnequah Gun Club de Lodi, Wisconsin.
Breefing:
Avant de démarrer le match du jour, Gerri et Ernie Stallman reunissent les tireurs en compétition pour un "Shooter's Meeting", sur le pas de tir du 1000 yards. Le but de cette réunion est de couvrir l'ensemble des thèmes concernant le déroulement des épreuves du jour, aussi bien que les questions de sécurité.
Gerri Stallman, qui est en charge de l'enregistrement et du piontage durant le match(entre autres choses), souhaite alors:
a) vérifier la présence des tireurs engagés
b) vérifier que tous les tireurs connaissent leur emplacement sur le pas de tir
c) répondre aux questions des tireurs quant au déroulement de l'épreuve
d) discuter des problèmes concernant ou découlant du déroulement de l'épreuve.
Le Match Director est le boss
A chaque match est associé un "Match Director" ou "Chief Range Officer" dont le travail est de faire dérouler l'épreuve de la manière la plus efficasse en toute sécurité. Sa parole fait loi. C'est de lui que viennent les consignes aux tireurs comme "quand amener leur équipement sur le pas de tir", ou "quand commencer de tirer", "quand arrèter" etc... Bill Hilger est la Match Director au Winnequah Gun Club, et il fait du bon travail en s'assurant que tout se passe comme il se doit.
Revenir en haut Aller en bas
al swearengen
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 185
Age : 67
Localisation : Puy de Dôme
Date d'inscription : 04/12/2016

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mer 7 Nov 2018 - 16:28

1) L'équipement sur le pas de tir:

Sous la direction du match director les tireurs du premier relais sont appelés à amener leur fusil sur le pas de tir. Auparavant ils auront pris soin de mettre en place, tapis de tir, cross stick, munitions,longue vue, lunettes de protection, protections auditives, drapeau à vent...
2) Période de préparation de 3 minutes:
Pendant ce temps les tireurs sont autorisés à saisir leur fusil et de le disposer sur le cross stick ou l'International Rest', de manière à prendre leur visée comme s'ils tiraient pour scorer. Cela permet de faire les ajustements nécessaires, comme, adapter l'insert aux conditions de distance et de luminosité, régler la hauteur du cross stick, placer la longue vue à un endroit confortable et accessible...Durant cette période les cibles sont dressées dans la position qu'elles occuperont durant le match.
3)Période de visée de 2 minutes:
A ce moment là les cibles sont rentrées dans la fosse, hors de la vue des tireurs. Ils pourront alors tirer cinq fois dans la butte sous le numéro qui marque la position de leur cible. Cela permet aux tireurs d'avoir une bonne idée des impacts et de faire les ajustement préliminaires avant de débuter le match. Ces impacts sont en principe bien visibles du spotter qui peut suggérer des réglages de visée à son tireur.
4) Période de tir de 30 minutes:
Après ces trois étapes préparatoires le Match Director démarrera le match en disant"Vous avez maintenant 30 mn pour vôtre séquence de tir officielle. Le départ est maintenant."
C'est le moment où le tireur devrait préparer et démarrer son timer qui aura, espérons le, été préréglé sur un compte à rebours de trente minutes. Le tireur doit maintenant tirer sa série de 15 pour scorer.
A Lodi le tireur a droit à trois tirs de pointage. Le premier tir qui touche le papier est considéré comme le premier tir de pointage. Les deux suivants qu'ils touchent ou non le papier sont considérés comme les tirs de pointage 2 et 3.
Quand le tireur a terminé ses trois tirs de pointage il doit décider s'il va convertir (utiliser) un ou plusieurs d'entre eux pour sont décompte officiel.
Nous donneront plus tard, dans le chapitre consacré à la stratégie, plus d'informations sur cet aspect du match.
A partir du moment où le tireur a réalisé ses trois tirs de pointage il doit réaliser sa série jusqu'à un total de 15 tirs. Le score maximum est alors de 150. Si le match ne comporte que 10 tirs il sera de 100.
Le nombre de X (mouche) est utilisé pour départager les ex aequo. Lorsque les trentes minutes sont terminées le Match Director dira "Cessez le tir, vos trentes minutes sont écoulées". A ce moment là tous les tireurs sont sensés arrèter de tirer, retirer toute charge vive pouvant rester dans le fusil, ouvrir la culasse et retirer leur équipement du pas de tir pour faire la place aux prochains tireurs.
Alors il est temps de partir:
Le processus se répète ainsi jusqu'à ce que tous les tireurs en aient terminés. Alors tout le monde range son matériel pour ce diriger sur le 900 yards. Lorsqu'ils en ont fini ce sera au tour du 800 yards.

Traduit parfois (très) librement.

Al
Revenir en haut Aller en bas
Redneck Mike
Range Officer II
Range Officer II
avatar

Masculin Nombre de messages : 1631
Age : 63
Localisation : Cuers Var France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Mer 7 Nov 2018 - 18:02

MERCI AL

Absolument passionnant : ça donne envie d'y participer !

Revenir en haut Aller en bas
Captain Jack Richie
Wild Bunch
Wild Bunch
avatar

Masculin Nombre de messages : 1123
Age : 59
Localisation : Mountain harbor
Date d'inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Jeu 8 Nov 2018 - 8:40

police super intéressant. merci
Revenir en haut Aller en bas
Cattleman Joe
Trail Boss
Trail Boss
avatar

Masculin Nombre de messages : 260
Age : 52
Localisation : La cueva del volcan
Date d'inscription : 24/12/2015

MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   Sam 10 Nov 2018 - 14:10

Redneck Mike a écrit:
MERCI AL

Absolument passionnant : ça donne envie d'y participer !


Je suis désormais convaincu ! Il faut que je me mette à recharger le PN dans le 45/70....et que je tire...puis que je tire....et que je tire encore (avant de faire des....tirs-ailleurs Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
http://owfs-sass.forum-canada.net/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CREEDMORE STORY   

Revenir en haut Aller en bas
 
CREEDMORE STORY
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Story PCM 2010] Grabovsky prend les reines de la FDJ !
» Story PCM 2011: Vacansoleil
» [Story] Saison 2011 avec équipes fictives !!!
» Secret Story (Xavier)
» "Story" PCM 2010 : Rabobank

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.A.S.S France :: SASS FRANCE - FORUM :: LONG RANGE-
Sauter vers: